Étirements mains

- La Méthode -

La méthode FELDENKRAIS permet d’affiner la conscience de son corps par le mouvement

Ni gymnastique, ni thérapie, sans modèle à imiter, ni souci de réussite, elle est profitable à toute personne qui aspire à se mouvoir avec plus de confort, d’aisance et de légèreté.
Elle apprend à détecter quelles habitudes de mouvement sont sources de tensions, de douleurs, de raideurs, ou au contraire entretiennent l’aisance gestuelle.
Elle permet d’aller vers une image de soi plus complète et plus nuancée et développe un regard bienveillant sur soi et les autres.

Fonctionnement des cours

Les séances sont variées et organisées autour d’un thème (flexion, rotation…) ou reliées à des actes de la vie quotidienne (marcher, se lever, s’asseoir, atteindre un objet…).
Les mouvements, guidés par la voix du praticien, souvent réalisés en position couchés ou assises sont simples, doux, inhabituels parfois et même amusants.
Cette méthode qui se fait en douceur et sans effort est accessible à tous quelques soient l’âge et la condition physique. Elle apporte aussi une contribution très efficace pour l’amélioration de gestuelles spécifiques (spécialités sportives, pratiques artistiques et monde du travail).

Danse et méthode Feldenkrais :
les chorégraphies intérieures

La méthode Feldenkrais est très prisée parmi les danseurs.
Les raisons de cet engouement sont multiples.
L'évolution de l'art chorégraphique a vu celui-ci se tourner volontiers vers l'exploration du mouvement intérieur.
On se soucie un peu moins de donner à voir de belles figures de danse qui accrochent l'œil.
On s'attache plus à faire sentir l'invisible : les sources du mouvement, les rapports subtils entre intériorité et expressivité, les riches strates de la mémoire du geste.
C'est là que la méthode Feldenkrais excelle à révéler aux artistes des pans jusque là cachés de leur personnalité corporelle.
Ils ne veulent utiliser leur corps comme un outil, ils veulent en investir tout le potentiel d'intelligence sensible.
C'est exactement le sens de la méthode Feldenkrais.
Celle-ci consiste à proposer des coordinations inusitées, déjouer des schémas installés, éveiller des perceptions assoupies.
Elle vise à rendre chacun inventeur créateur de son mouvement.
Ses exercices peuvent parfois étonner, piquer la curiosité, réjouir le registre des sensations.
Sous cet angle, la méthode Feldenkrais est aussi précieuse aux danseurs pour stimuler leur imaginaire, enrichir leur palette inventive, nourrir le nuancier de leurs inflexions créatrices.
Et cela d'autant mieux que le recours à cette méthode les aide également à une plus grande précision et justesse dans l'élaboration de leur mouvement, comme on l'attend de leur pratique artistique.
Enfin, de façon plus pragmatique, la méthode Feldenkrais aide chacun à rester à l'écoute de ses désordres corporels, de ses lacunes organisationnelles.
Ainsi permet-elle de déceler des signaux d'alerte de façon précoce, avant que les accidents surviennent, que les pathologies se déclarent.
Mieux, elle suggère à chacun d'opter pour des stratégies variées, et de se protéger par des modifications et adaptations de ses usages et de ses attitudes.
Inutile de préciser à quel point cet apport est capital pour des professionnels de la sollicitation intensive de leur potentiel corporel, que sont aussi les danseurs.
Des chorégraphes aussi variés que Dominique Bagouet, Régine Chopinot, Daniel Larrieu, Stéphanie Aubin, Philippe Decoufflé, Hervé Robbe, Mathilde Monnier, Dominique Dupuy (pour ne parler que des Français et des plus connus), ont fait, ou font toujours appel à des praticiens de la méthode Feldenkrais. Gérard Mayen et Claude Espinassier